Accès au marché (Temps réel)
Code :
Mot de passe :
Marché et Cotation
Cotation différée de 15min
Palmarès (de A à Z)
Historiques et Graphiques
Marché des Titres de Créance
Indicateurs d'Activité
Physionomie
Quotidienne
Hebdomadaire
Participation étrangère
Informations
Agenda
Dividendes
Communiqués de Presse
Indicateurs d'activité
Notations
Introductions et Privatisations
Clients
BNAC-ONLINE
Outils
Simulateur de CEA
Compte Epargne en Actions
Liens utiles
Bourse de Tunis
Conseil du marché financier
STICODEVAM

Veuillez télécharger Adobe Reader pour pouvoir lire tous les documents PDF sur le site
Ind. sect. au [20/07] Val. Var. Var.(an)
Agro-Alimentaire et Boissons 9 631,48 0,52 % 40,41 %
Auto. et équipementiers 2 218,35 -0,14 % 5,36 %
Biens de consommation 7 729,40 0,43 % 32,41 %
Bât. matér. construction 707,68 1 % -10,07 %
Assurances 10 847,42 -0,65 % 22 %
Banques 5 719,78 0,95 % 38,88 %
Distribution 5 065,47 -0,37 % 2,02 %
Industries 1 447,46 0,87 % 2,9 %
Matériaux de Base 2 867,21 0 % 47,17 %
Services aux consommateurs 3 207,63 -0,29 % 2,92 %
Sociétés financières 6 034,71 0,84 % 37,14 %
INPMP 2 371,73 -0,13 % -2,79 %
Services financiers 6 435,52 0,06 % 21,86 %
Val. Liquidatives du [23/07] VL Var. %
FCP Confiance 153,755 11,43 %
FCP Progrès 167,388 15,55 %
Placement Obligataire SICAV 103,381 2,82 %
SICAV BNA 113,161 17,12 %
14/08/2018   [ CELLCOM ]   AGO  à 11h00 à l'IACE - sise aux Berge du Lac, Tunis.    
Ma Liste de valeurs
Veuillez saisir les mnémoniques (Ticker) des valeurs à suivre ...
Intraday et 5 meilleures limites par valeur
Toute l'actualité RSS FEED
30/03/2009 : [UIB] Etats financiers arrêtés au 31 décembre 2008
Les états financiers arrêtés au 31/12/2008 ont dégagé un résultat net bénéficiaire de 0,917MD contre un déficit de 185,012MD une année auparavant.En outre,le PNB a enregistré au 31/12/2008 une augmentation de 32,92% à 90,507MD contre 68,092MD au 31/12/2007.
Etats financiers arrêtés au 31 décembre 2008

30/03/2009 : [SOTETEL] Compte rendu de l'AGO du 27 mars 2009
Compte rendu de l'AGO du 27 mars 2009

27/03/2009 : [TPR] AGO/AGE à partir de 15h00 à la maison de l'Entreprise- Les Berges du Lac-Tunis le 07/05/2009
Le conseil d'administration a décidé de proposer à l'AGE une augmentation du capital de 4MD par incorporation de réserves par attribution gratuite d'une action nouvelle pour 8 anciennes avec jouissance le 1er janvier 2009. Le capital sera ainsi porté de 32MD à 36MD.Quant à la rémunération des actionnaires,l'AGO proposera la distribution d'un dividende de 0,250DT contre 0,220D l'année dernière.
AGO/AGE à partir de 15h00 à la maison de l'Entreprise- Les Berges du Lac-Tunis le 07/05/2009

27/03/2009 : [Economie Tunisienne] la Tunisie est loin d’être à l’abri de la récession maisl l'Etat tunisien s'emploie à soutenir l'économie
  [Plus]
la Tunisie est loin d’être à l’abri de la récession maisl l'Etat tunisien s'emploie à soutenir l'économie
Oxford Business Group a publié, lundi dernier, une synthèse sur la Tunisie, intitulée « Subventionner la croissance ».
Cette synthèse analyse l’économie tunisienne en fonction de la crise financière mondiale et des différentes mesures prises par l’Etat pour que l’impact de la crise soit le moins douloureux possible.
Selon les analystes de l’Oxford Business Group, la Tunisie est loin d’être à l’abri de la récession. N’empêche, et toujours selon l’analyse, qu’en adaptant sa politique monétaire actuelle à la réalité financière, le gouvernement tunisien a montré qu'il s'emploie à soutenir l'économie en ces moments de récession.

L'économie tunisienne a pris plus de temps pour ressentir les effets de la crise financière mondiale, même si les récents signes de ralentissement de la croissance pourraient cacher une lueur d'espoir. Le ralentissement de la demande mondiale - qui commence à avoir un impact sur le secteur dynamique des exportations de la Tunisie - a considérablement diminué les pressions inflationnistes, ce qui a permis à la Banque centrale de Tunisie (BCT) de réduire ses taux d'intérêt afin de stimuler les dépenses.

Bien que de nombreux marchés émergents aient été durement touchés par le ralentissement économique mondial, la Tunisie a maintenu des niveaux de croissance forts, grâce à son secteur bancaire et les niveaux croissants d'investissements directs étrangers (IDE). En 2008, la croissance a atteint 5,1%, contre 6,5% un an plus tôt, ce qui reste impressionnant, en particulier en ces temps difficiles et cela grâce aux politiques de réglementation restrictives de la Tunisie, ajouté au fait que très peu de banques prêtent à l'étranger, investissent dans des produits dérivés, ou participent dans des transactions en devises, le secteur reste jusqu'à présent relativement épargné.

Pourtant, la Tunisie est loin d'être à l'abri de la récession et les signes de ralentissement de la croissance commencent à apparaitre. Le gouvernement avait prévu une croissance de 6,1% en 2008, mais la récession dans la zone euro s’est traduite par une baisse de la demande pour les exportations tunisiennes. Après une année de croissance record des exportations de 20%, le chiffre devrait retomber à 8,7% en 2009. Les secteurs des textiles et des pièces automobile sont particulièrement vulnérables, même si ces derniers représentaient une grande partie de la croissance en 2008. Comme les exportations représentent 45% du produit intérieur brut (PIB), leur contribution décroissante a joué un rôle important dans la révision à la baisse des attentes pour 2009.

Le ralentissement économique sera un défi, mais il ya certains avantages cachés, y compris une inflation en ralentissement, qui devrait atténuer quelques tensions. Les derniers chiffres indiquent que l'inflation a diminué au cours des derniers mois, principalement en raison de la baisse des prix mondiaux. Depuis son record en avril, les pressions inflationnistes ont diminué, passant à 4,5% en octobre et à 4,3% en novembre de l'année dernière, le Gouvernement prévoit une moyenne de 3,5% pour 2009 - près de la moitié de celle de 2008.

Bien que les tentatives du gouvernement tunisien de réglementer les hausses de prix, par le biais d'une politique monétaire, aient contribué à la baisse de l'inflation, la baisse des prix des céréales et du pain, ainsi que les coûts du carburant, ont été le facteur principal étant, à la fois, un importateur net d'énergie traditionnelles et un marché fort sensible aux augmentations mondiales des prix des coûts de céréales, ce qui se révèle être un problème pour la Tunisie. En effet, l'inflation a atteint un pic de 6% en avril 2008 et bien qu'elle ait été réduite à 4,9% en juin, elle a rebondi à 5,2% en juillet. Ce niveau d'inflation est particulièrement gênant pour la Tunisie car cette dernière subventionne le pétrole et les céréales, le carburant direct et indirect combiné et les subventions alimentaires qui représentaient 7,3% du PIB en 2008, quelques 1.048 milliards de DT ($744.8m). Certains des coûts de la facture ont été compensés par les recettes provenant des redevances pétrolières et gazières, qui sont passées de 290.7m de DT ($206.6m) en 2007 à 357.6m de DT ($254.1m) en 2008, mais les subventions demeurent une ponction sur les finances du Gouvernement.

Toutefois, avec l’inflation en baisse, le gouvernement n'aura pas à dépenser autant pour les subventions, soulageant ainsi le bilan du compte du pays et libérant des fonds pour d'autres programmes de dépenses et plan de relance.

Alors que le ralentissement offre des avantages économiques aux consommateurs tunisiens, la baisse de la demande pour l’exportation est toujours source d'inquiétude et le gouvernement commence à prendre un certain nombre de mesures pour stimuler la croissance. Le 17 février, la BCT a accepté de baisser ses taux d'intérêt de 75 points de base, de 5,25% à 4,50% afin de stimuler les dépenses.
Depuis le deuxième semestre 2007, la BCT a commencé à resserrer sa politique monétaire, ce qui porte le taux des réserves de 3,5% à 5% fin novembre et de 7,5% fin avril 2008 dans un effort pour contrôler la hausse de l'inflation. Selon un communiqué du Conseil exécutif de la BCT, la baisse en décembre de 4,1% de l'IPC (indice des prix à la consommation) à 3.5% en janvier a incité la BCT à assouplir sa politique pour encourager les dépenses.

En adaptant sa politique monétaire actuelle à la réalité financière, le gouvernement tunisien a montré qu'il s'emploie à soutenir l'économie en ces moments de récession. Les chiffres globaux pourraient ne pas se développer significativement en 2009, comme ils l’ont été ces dernières années, mais les efforts de la BCT permettront de renforcer l'économie afin qu'elle soit prête, une fois les marchés mondiaux remis à flots.


Copyright : Oxford Business Group

26/03/2009 : [UIB] AGO à 10h30 à l'hôtel Karthago Palace à Gammarth le 11/04/2009
AGO à 10h30 à l'hôtel Karthago Palace à Gammarth le 11/04/2009

26/03/2009 : [BNA] Veuillez télécharger le document de référence "BNA 2009"
Veuillez télécharger le document de référence "BNA 2009"

Total des actualités [ 12894 ]
Page de 2149
       

14/06/2018 : [BNA] Augmentation de capital(1/10) réalisée et cotation des actions à partir du 20 juin 2018
L'augmentation du capital décidée par l'AGE du 23 mai 2018 sera réalisée par la création de 3 200 000 actions nouvelles,de nominal 5DT chacune, à attribuer aux détenteurs des actions anciennes composant le capital actuel et aux cessionnaires de droits d’attribution en bourse, à raison d’une(1) action nouvelle gratuite pour dix (10) actions anciennes.........
Augmentation de capital(1/10) réalisée et cotation des actions à partir du 20 juin 2018
L'augmentation du capital décidée par l'AGE du 23 mai 2018 sera réalisée par la création de 3 200 000 actions nouvelles,de nominal 5DT chacune, à attribuer aux détenteurs des actions anciennes composant le capital actuel et aux cessionnaires de droits d’attribution en bourse, à raison d’une(1) action nouvelle gratuite pour dix (10) actions anciennes, avec entrée en jouissance au 1er janvier 2018.Les actions anciennes de la Banque Nationale Agricole seront négociables en Bourse, droit d’attribution détaché, à partir du 20 juin 2018. Les actions nouvelles gratuites seront négociables en Bourse à partir du 20 juin 2018 sur la même ligne de cotation que les actions anciennes auxquelles elles seront assimilées, et ce, dès leur création.
Source:CMF
19/04/2018 : [BNA] Indicateurs d'activités arrêtés au 31/03/2018
Hausse du PNB au 31/03/2018 de 26,7% à 114,078MD contre 90,034MD une année auparavant.
Indicateurs d'activités arrêtés au 31/03/2018

Séance de cotation du : vendredi 20 juil. 2018
TUNINDEX [20/07 12:40] 8 163,49   0,67 %
Performance annuelle : 29,95 %
Les 5 plus fortes hausses
Valeur Cours Var % Titres Volumes
ICF 62,78 4,49 % 0 0
SALIM 27,19 4,49 % 0 0
SOPAT 2,24 4,18 % 99 385 221 686
CELL 1,70 3,65 % 1 121 1 846
TINV 6,68 2,92 % 5 33
Les 5 plus fortes baisses
Valeur Cours Var % Titres Volumes
PLAST 2,81 -2,76 % 152 427
ML 3,40 -2,57 % 10 34
STPAP 4,62 -2,53 % 81 198 374 410
STAR 149,90 -2,02 % 709 106 964
ATB 4,15 -1,42 % 685 2 863
Les 5 valeurs les plus actives
Valeur Cours Var % Titres Volumes
BNA 18,70 -0,53 % 30 157 563 672
STPAP 4,62 -2,53 % 81 198 374 410
SFBT 23,50 0,64 % 13 102 306 566
SAH 14,40   0,00 % 19 832 285 591
SOPAT 2,24 4,18 % 99 385 221 686
Devise au 20/07/2018 Unité Achat TND Vente TND
CAD Dollar Canadien 1 1,971 2,032
EUR Euro 1 3,072 3,127
GBP GBP 1 3,373 3,486
USD Dollar des Etats-UNIS 1 2,637 2,689
 
Copyright © 2007-2008 BNA CAPITAUX. Tous Droits Réservés.
Les données et les informations se trouvant dans ce site sont fournies seulement pour informer et non pas pour commercialiser. Ni BNA CAPITAUX, ni ses fournisseurs de données ne seront responsables des erreurs ou retards dans le contenu ou des décisions basées sur ces informations.
BNA CAPITAUX INTERMEDIAIRE EN BOURSE AGREMENT N° 26-95 du 29/05/95
Complexe Le Banquier Avenue Tahar Haddad
Les Berges Du Lac 1053 Tunis
Tél : (216) 71 139 500
Fax : (216) 71 656 299